16 jours d'activisme


Du 25 novembre au 10 décembre de chaque année, Oasis Centre des femmes souligne les 16 jours d’activisme pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. La campagne des 16 jours d’activisme se veut un hommage aux victimes et un appel à l’action et à la mobilisation pour bâtir un avenir où les femmes pourront vivre sans violence et en toute équité.

Si la violence faite aux femmes est un fléau désolant, l’implication d’hommes alliés dans la lutte contre la violence faite aux femmes constitue une grande source d’espoir. Les 16 jours d’activisme se vivront cette année avec l’implication d’hommes engagés. Pour cette raison, nous avons choisi pour thème : « Sa lutte, ma lutte – en toute solidarité, malgré la pandémie! »


Les 16 jours d’activisme seront marqués :

  • par une campagne de collecte de matériel informatique (téléphones, tablettes, ordinateurs) par les hommes alliés afin de permettre à des femmes et à leurs enfants d’accéder au monde virtuel et de briser leur isolement;

  • et par des gestes de solidarité partagés dans les médias sociaux pour unir les voix et les actions dans la perspective de mettre fin à la violence fondée sur le genre.

Dada Gasirabo, directrice générale d’Oasis Centre des femmes, souligne l’impact de la pandémie de la COVID-19 sur les femmes en général et plus particulièrement, sur les femmes victimes de violence et leurs enfants : « La pandémie a accru la vulnérabilité des femmes à la violence. L’isolement dû à la pandémie a occulté plusieurs formes de violence faites aux femmes et l’accès au monde virtuel est devenu, en soi, un facteur d’exclusion. »